• Méduse d'encre...

     

    Medusa d'inchiostro

    Trasparenza di un verso mai scritto

    Limpide amnesie

     

    © Francesco Pagni, aquarelle et poème

     

    "Méduse d'encre

    Transparence d'un vers jamais écrit

    Limpide amnésie"

     

    Méduse d’encre rouge, transparente comme un vers jamais écrit, mots rouge passion, brûlants comme morsure de méduse, mots jamais écrits parce qu’interdits…

    Mots qu’il faut oublier… Secret de celui qui ne les lira pas, et amnésie de celui qui n’écrira pas… 

     

     Le blog de Francesco est : ici

     On peut retrouver Francesco sur twitter : ici 

    et sa play-list ici : Francesco Pagni, peintre, sculpteur, photographe.

     

     


    7 commentaires
  •  

    Sépia.

     

     Douceur poétique de la teinte sépia, fière élégance de l’encre de Chine, mélancolie surannée du papier quadrillé… et puis, la palette du peintre : totem-protecteur, radeau-sauvetage, avec ses couleurs envoûtantes et joyeuses… pour l’explosion finale, comme un vin pétillant de bulles colorées, un feu d’artifice jaillissant… verts, bleus profonds, et rouge rubis… "D'encre, d'air et de lumière", la magie de Francesco...

     

     

     Le blog de Francesco est : ici

     On peut retrouver Francesco sur twitter : ici 

    et sa play-list ici : Francesco Pagni, peintre, sculpteur, photographe.

     


    5 commentaires
  •  

     

     

     

    L’autre regard, c’est bien sûr le regard de celui qui contemple… Souvent différent du regard de l’artiste, du créateur… Parce que Francesco est naturellement généreux et bienveillant, il a accepté d’accueillir mes mots suscités par sa peinture ou son travail photographique. Qu’il en soit bien remercié !

    Nous avons tous besoin d’« un altro sguardo »… parce que c’est aussi le regard de l’autre qui nous fait exister, c’est ce regard-là qui nous fait avancer…

     photo Francesco Pagni 

     

     

     

     

    Le blog de Francesco est : ici

     On peut retrouver Francesco sur twitter : ici 

    et sa play-list ici : Francesco Pagni, peintre, sculpteur, photographe.

     


    19 commentaires
  •  

     

     

    "Un arbre a besoin de deux choses : de substance sous terre, et de beauté extérieure. Ce sont des créatures concrètes mais poussées par une force d'élégance. La beauté qui leur est nécessaire c'est du vent, de la lumière, des grillons, des fourmis et une visée d'étoiles vers lesquelles pointer la formule des branches. Le moteur qui pousse la lymphe vers le haut dans les arbres, c'est la beauté, car seule la beauté dans la nature s'oppose à la gravité. Sans beauté l'arbre ne veut pas. C'est pourquoi je m'arrête à un endroit du champ et je lui demande : "ici tu veux ?" Je n'attends pas de réponse, de signe dans la main qui tient son tronc, mais j'aime dire un mot à l'arbre. Lui, sent les bords, les horizons et cherche l'endroit exact pour pousser. Un arbre écoute les comètes, les planètes, les amas et les essaims. Il sent les tempêtes sur le soleil et les cigales sur lui avec une attention de veilleur. Un arbre est une alliance entre le proche et le lointain parfait."  

     

    In Trois chevaux. Erri de Luca (né le 20 mai 1950, bon anniversaire Erri !)

     

    Photo Francesco Pagni : Jai faim !

      


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique