• Tag mots

    Résultats pour la recherche du tag mots :
  •     Du plus  loin qu’elle se souvienne, elle avait toujours aimé la peinture… Ces petites  fenêtres ouvertes sur l’imaginaire de son existence d’enfant solitaire l’avaient toujours sauvée du pire.   Encore maintenant, lorsqu’elle ferme  les yeux, elle revoit  le fils des...

    Lire la suite...

  •      "- Je n’existe pas, je n’existe pas, je n’existe pas… <!-- [if !supportLists]-->-             -   Tais-toi et fais la roue ! <!-- [if !supportLists]-->-            -   <!--[endif]--> Il est, tu es, elle est, vous êtes, ils sont…et moi, je ne suis pas...   <!-- [if...

    Lire la suite...

  •   Dans le secret d’un sentier plein de broussailles, Un petit faune au bord d’un jardin sauvage joue de la flûte sur une balustrade… Il charme les oiseaux, les passants furtifs, les fleurs en cascade… La douceur du soleil sur son torse, sur son front ébloui, sur sa main, Exalte la...

    Lire la suite...

  •       Lascaux,   Ventre de la Terre, Où passent tous les bisons, en cavalcade puissante, comme au premier matin du Monde, Tandis que veille la Licorne énigmatique, Des centaines d’animaux traversent la nuit millénaire, la longue frise des bouquetins, les cerfs, le cheval ocre et la vache...

    Lire la suite...

  •   "Et des anges noirs volaient dans l'air du jour qui décline. Des anges aux longues tresses et dont le coeur est fait d'huile..."   Federico Garcia Lorca (Complaintes gitanes)   Délivre-moi, délivre-moi des anges noirs,  Volant dans ma nuit, me frôlant de leurs tresses... , Délivre-moi de...

    Lire la suite...

  •      « Or de ses mots Je n’avais à pénétrer le sens Car il était en moi depuis l’enfance, Je n’ai eu qu’à le reconnaître, et à l’aimer quand il est revenu du fond de ma vie » Yves Bonnefoy … pas plus que de ses couleurs Je n’avais à pénétrer la lumière Car il était...

    Lire la suite...

  • ...infinie solitude ; rien n'est pire que la critique pour les aborder. Seul l'amour peut les saisir, les garder, être juste envers elle."   Rainer Maria Rilke (extrait des lettres à un jeune poète)     On peut retrouver les mots écrits pour Paul   ici     ici     ici     i ci   et  ...

    Lire la suite...

  • ...visage d’ici, au langage d’ailleurs… A t’excuser toujours de vivre, de ne point souffrir assez, de chercher les mots qui te fuient, A regarder les autres défiler, à les écouter vociférer, à voir les trains passer… A ne point suivre le troupeau, mais prendre les chemins de traverse, A...

    Lire la suite...

  •       Mes mots mes pauvres mots ne sont plus des oiseaux tant ils ont déchiré leurs ailes aux barreaux de la cage   mes mots ne sont plus que lucioles attirées par Lumière de tes yeux et de ton  silence...   eva  ©          Huile sur toile de Michel Giliberti "L'impossible ami"  ...

    Lire la suite...

  •     L’école était comme une ruche, studieuse et bourdonnante. Elle berçait mes jours, ponctuait les saisons et enchantait mon quotidien. L’école était le cœur battant du village, mais pas seulement, elle était le cœur battant de mon foyer… Je l’entendais, la devinais, la...

    Lire la suite...