• Les vacances de Martin Parr.

     

    Martin Parr, (né à Epsom, Surrey, en 1952) depuis le milieu des années 1970, a soigneusement évité ce qui, pour l’essentiel des photographes de son temps, constitue le pain quotidien : les figures héroïques, la beauté du monde, la guerre sous toutes ses formes, la misère absolue, le journal des intimités extrêmes. Il s’est intéressé à la norme, aux classes moyennes, au tourisme de masse, à ces espaces intercalaires qui séparent l’extase et la chute ; tout ce qui n’a pas, au fond, le charisme de l’exploit ou qui est légèrement coloré par la sensation du grotesque.

    Martin Parr ne se contente pas de moquer les travers des autres, nos rêves industrialisés, nos échappatoires conçues par des experts en divertissement. Il se met dans le lot. Sa série d’autoportraits réalisés dans des boutiques touristiques où l’on incruste son visage devant les monuments. Partout, la nécessité, pour le voyageur, de ramener une preuve. Et la photographie est cette preuve, ultime, d’une expérience qui distingue. De fait, Martin Parr a anticipé la démocratisation digitale de l’ère photographique, où l’image n’est plus seulement un souvenir, elle est un lien.

    «Tout le monde prend des photos, la plupart des gens publient leurs mémoires mises en scène sur Facebook. C’est une obsession. Dans les lieux de pèlerinage, avant, on donnait de l’argent, on priait. Maintenant, on se photographie. Le tourisme est devenu la plus grande industrie du monde, une mythologie qui se substitue au réel. C’est la très simple idée que j’exploite.»

    (Source "Le Temps" du 13/09/2013)

     


    11 commentaires
  •  

    "Dancing with Costică" Jane Long

     

     

    Photographe et artiste digitale accomplie, Jane Long, artiste australienne basée à Brisbane, a présenté une étonnante série de photographies en mars 2015 à Canberra, Australie.

    Son projet s’appelle “Dancing with Costică” car toutes les photos sont issues du site internet des archives de Costică Acsinte, un photographe roumain qui captura la première guerre mondiale en images

    Jane Long reprend les photos originales (tombées dans le domaine public), en noir et blanc, de ce photographe qu’elle revisite pour y ajouter sa touche personnelle.

    Plus qu’une “simple” colorisation Jane a aussi recréé et imaginé la scène initiale autour des personnages, en leur conférant un univers poétique presque enchanteur et envoûtant. Sans connaître la véritable histoire de ces personnages elle leur en a imaginé une autre.

    Plongés dans un monde irréel aux couleurs oniriques, les personnages se retrouvent entre deux époques.

    Là est toute la magie de cette série fascinante.

     

     


    6 commentaires
  • "Infuser la douceur" © Nicole Cholewka

     

     

    "Les Lutins" © Nicole Cholewka

     

    Ce qui a guidé mon choix parmi la multitude d’images de Nikole, c’est bien sûr la beauté, souvent la poésie de l’instant, parfois la perfection du cadrage, alliées tour à tour à la lumière, à la tendresse, à l’humour, à la rigueur du graphisme… Des photos que jamais je n’aurais su capter… Ainsi, j’ai volé les instants magiques de celle qui, à l’exemple de Ronis « négocie l’aléatoire » avec patience et finesse. Grand merci Nikole et bon anniversaire !

     

     

     

    On peut retrouver Nicole sur son blog : L'oeil du Krop.eklablog.com/ 

    et chez Aminus : L'oeil du Krop.aminus3.com/


    8 commentaires
  •  

    L'Oeil du Krop et les affiches lacérées...

     

    Photographie Nicole Cholewka  © L'Oeil du Krop

     

    Nikole est une fée qui aime superposer les couleurs, puis en découvrir des parties oubliées. On ne sait pas toujours ce qui se trouve en dessous,  c'est une surprise qui se révèle. L’œil du Krop est un œil d'archéologue sur le palimpseste pictural du temps : l’accumulation de feuillets déchirés…

    Les faisant sortir de l'oubli pour les ramener à la lumière,  Nicole Cholewka trace  un chemin se frayant dans la mémoire des émotions, et invente ainsi l’archéologie du souvenir…

     

    On peut retrouver Nicole sur son blog : L'oeil du Krop.eklablog.com/ 

    et chez Aminus : L'oeil du Krop.aminus3.com/

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique