•  

    "Les seuls gens vrais pour moi sont les fous, ceux qui sont fous d'envie de vivre, fous d'envie de parler, d'être sauvés, fous de désir pour tout à la fois, ceux qui ne baillent jamais et qui ne disent jamais de banalités, mais qui brûlent, brûlent , comme des feux d'artifice extraordinaires qui explosent comme des araignées dans les étoiles, et en leur centre, on peut voir la lueur bleue qui éclate..."  Jack Kerouac (Sur la route)

    Photo Thami Benkirane Benkirane's Photoblog  Iconoclasse  Le blues de Fès  Photoeil  Thamiro  Too Banal  FaCeBooK

     

     


    8 commentaires
  • Les polaroïds censurés de Balthus

     

    "Anna, c'était la dernière muse de Balthus. Pendant huit ans, tous les mercredi après-midi, à la fin des années 1990 elle a posé pour le peintre dans le Grand Chalet de la Rossinière en Suisse."

     

    Lire l'article ici

     

     

    Les polaroïds censurés de Balthus


    8 commentaires
  • "Images thamisées"

     

    Il y a tant et tant de photos prises par Thami qu'il est toujours difficile de faire un choix. Il m'a fallu son aide pour certaines, et pour la plupart j'ai fait selon ma préférence. Je les aime toutes pour leur mystère ou leur sophistication dans la sobriété... Toujours pour leur beauté, leur esthétisme (sans oublier que cette dernière caractéristique n'est pas l'unique motivation de l'auteur). Les textes et citations trouvés sur les blogs de Thami ouvrent une fenêtre toute grande sur d'autres dimensions comme le "sens" de la photographie contemporaine qui n'est plus la représentation exacte du réel, mais qui devient non seulement vecteur de poésie, mais aussi de témoignage d'une époque ou d'un lieu... Et toujours comme l'expression d'une "grande curiosité du monde qui alimente notre joie en partage" (ainsi que le définit Pierre Parent)... L'expression d'un art prolifique en créativité et en recherche multidirectionnelle ! Le plus extraordinaire et le plus généreux, c'est aussi que Thami ne rechigne jamais à expliquer ses méthodes, et qu'il le fait toujours avec une grande gentillesse et une grande simplicité... Merci à lui ! 

     

     

    Les photos de ce diaporama n'ont pas subi de montage numérique. Quand il arrive à Thami de s'amuser avec les surimpressions, c'est toujours à la prise de vue sur film négatif couleur. La technique utilisée est la suivante : il impressionne une première fois la totalité des 36 poses. Il réembobine le film et remet l'amorce du même film pour recommencer dessus avec de nouvelles prises de vue. On peut retrouver Thami Benkirane sur ses blogs : 

    Benkirane's Photoblog  Iconoclasse  Le blues de Fès  Photoeil  Thamiro  Too Banal  FaCeBooK

     

     


    16 commentaires
  • Pavane pour Katia Chausheva

     

    "Self with Vincent" 

     

    Merci à Katia, pour son grand talent, sa gentillesse, sa simplicité à partager son plaisir de la photographie…

     

     

    photo Katia Chausheva  ici 


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique