• La Vie errante (Maupassant et Taormine)

     

     

    La Vie errante (Maupassant et Taormine)

     

     

    "Un homme n'aurait à passer qu'un jour en Sicile et demanderait : "Que faut-il y voir ?" Je lui répondrais sans hésiter : "Taormine".

     

    Ce n'est rien qu'un paysage, mais un paysage où l'on trouve tout ce qui semble fait sur la terre pour séduire les yeux, l'esprit et l'imagination.

     

    Le village est accroché sur une grande montagne, comme s'il eût roulé du sommet, mais on ne fait que le traverser, bien qu'il contienne quelques jolis restes du passé, et l'on va au théâtre grec , pour y voir le coucher du soleil.

     

    J'ai dit du théâtre de Ségeste, que les Grecs savaient choisir , en décorateurs incomparables, le lieu unique où devait être construit le théâtre, cet endroit fait pour le bonheur des sens artistes.

     

    Celui de Taormine est si merveilleusement placé qu'il ne doit pas exister, par le monde entier, un autre point comparable. Quand on a pénétré dans l'enceinte, visité la scène, la seule qui soit parvenue jusqu'à nous en bon état de conservation, on gravit les gradins éboulés et couverts d'herbe, destinés autrefois au public, et qui pouvaient contenir trente-cinq mille spectateurs, et on regarde.

     

    On voit d'abord la ruine, triste, superbe, écroulée, où restent debout toutes blanches encore, de charmantes colonnes de marbre blanc coiffées de leurs chapiteaux ; puis, par-dessus les murs, on aperçoit au-dessous de soi la mer à perte de vue , la rive qui s'en va à l'horizon, semée de rochers énormes, bordée de sables dorés, et peuplée de villages blancs ; puis à droite au-dessus de tout, emplissant la moitié du ciel de sa masse, l'Etna couvert de neige, et qui fume là-bas.

     

    Où sont donc les peuples qui sauraient, aujourd'hui, faire des choses pareilles ? Où sont donc les hommes qui sauraient construire , pour l'amusement des foules, des édifices comme celui-ci ?

     

    Ces hommes-là, ceux d'autrefois, avaient une âme et des yeux qui ne ressemblaient point aux nôtres, et dans leurs veines, avec leur sang, coulait quelque chose de disparu : l'amour et l'admiration du Beau."

     

    Guy de Maupassant (La vie errante)

     

     

     

    « Le secret des grottes ornées.Cerf-Volant... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    7
    Jeudi 1er Octobre à 00:47

    Errances

     

    Mes doigts

    Loin de ma main

    Dans l’errance

    A la croisée

     

    Ma main

    Loin de mon bras

    Dans une autre errance

    Sur un chemin

    Ardu

     

    Mon bras

    Loin de mon corps

    Sans but

    A la périphérie

     

    Mon corps

    De ci de là

    A la recherche

    Du noyau

     

    Et ma parole

    Chevauchant

    L’ échos du vent

    Tente

    De faire le lien

     

     

    sans aucune prétention de ma part l'errance est un thème qui me touche muchos besostilk

      • Jeudi 1er Octobre à 23:46

        Grand merci Tilk pour ce poème... Dans la tourmente, il est parfois nécessaire de faire une pause... histoire de rassembler tout ça... les doigts, la main, le bras, le corps... La peinture, la poésie, la musique, aident et tu le sais... Besos amigo Tilk

    6
    Mercredi 23 Septembre à 11:28
    Henri-Pierre

    J'avais envie de faire le voyage, Maupassant et toi me donnez le coup d'aiguillon.
    Vivement que les frontières rouvrent

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="mailtorapidecopyClipboard">Copy</button><textarea id="mailtorapideselectAreaText"></textarea>

      • Mercredi 23 Septembre à 22:28

        J'ai adoré la Sicile Henri-Pierre, et je n'ai jamais été aussi fière d'être normande que quand j'ai vu la Sicile... Dès lors, j'ai su pourquoi j'avais autant de Sud dans les veines... j'ai su enfin d'où venait le lointain métissage...

    5
    Dan
    Lundi 21 Septembre à 09:27

     

    Voilà un endroit que j’aimerai bien visiter, et je ne peux qu’approuver ce que Maupassant en dit !

     

    4
    Lundi 21 Septembre à 00:47

    il n'y a rien à dire Maupassant écrivait superbement 

    muchos besos

    tilk

    3
    Vendredi 18 Septembre à 01:51

    que c'est beau le sud  et puis cela ressemble beaucoup à chez moi

    un jour faudra que j'y retourne vivre

    belle vidéo 

    beau texte 

    j'aime beaucoup la bande son

    merci

    besos

    tilk 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :