• "Eperdument penché à l'avant du navire, je regarde venir à moi les flots sans nombre, les îles, les aventures du pays inconnu..."

    André Gide (les nourritures terrestres)




































    Photos eva baila ©
    Barcelone, Carrer del Bisbe Irurita 

    Barri Gòtic (Juin 2007)


    8 commentaires











































  • "Nathanaël, je te raconterai les sources :
    Il y a des sources qui jaillissent des rochers ;
    Il y en a qu'on voit sourdre de sous les glaciers ; Il y en a de si bleues, qu'elles en ont l'air plus profondes...
    ... Source azurée ; vasque abritée ; éclosion d'eau entre des papyrus ; nous nous sommes penchés de la barque ; sur un gravier qui semblait de saphirs, des poissons d'azur naviguaient.
    A Zaghouan, de la Nymphée jaillissent les eaux qui jadis abreuvaient Carthage...



    (Djebel Zaghouan et nymphée)

     
    ...Il y a des sources sulfureuses, dont l'eau verte et chaude paraît d'abord empoisonneée ; mais, Nathanaël, lorsqu'on s'y baigne, la peau devient si suavement douce, qu'après elle est encore plus délicieuse à toucher.
    Il y a des sources d'où essorent des brumes, au soir, brumes qui flottent autour dans la nuit et qui, le matin, lentement se dissipent.
    Petites sources très simples, étiolées entre les mousses et les joncs.
    Sources où viennnent laver les laveuses et qui font tourner des moulins.
    Inépuisable provision ! jaillissement des eaux. Abondance de l'eau sous les sources ; réservoirs cachés ; vases déclos. La roche dure éclatera. La montagne se couvrira d'arbustes ; les pays arides se réjouiront et toute l'amertume du désert fleurira..."

    André Gide (Les nourritures terrestres)































    photos eva baila
    mai 2008 ©


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique